Actualités  •  RSE

Waste-to-energy : un secteur à très fort potentiel aux Emirats, pionniers dans la région

Les Emirats Arabes Unis sont les pionniers de la conversion de déchets en énergie dans la région du Golfe, ainsi que dans le traitement des eaux usées

Les Emirats Arabes Unis sont les pionniers de la conversion de déchets en énergie dans la région du Golfe, ainsi que dans le traitement des eaux usées et des déchets dangereux. Bien que le secteur ne soit pas unifié au niveau fédéral, plusieurs initiatives sont mises en place dans les émirats de Dubaï, Abu Dhabi et Sharjah, ce dernier faisant figure de leader en la matière dans le pays. Néanmoins, le cadre règlementaire n’est pas unifié, la part des déchets municipaux triés et recyclés demeure minime et l’économie circulaire est très peu développée. A un an de la COP 28, la construction d’une législation incitative serait bienvenue et de nature à stimuler le lancement de projet dans ce secteur.

 

1. Etat des lieux du secteur des déchets aux Emirats Arabes Unis

 

La croissance de la démographie et des activités économiques engendre chaque année entre 20 et 25 Millions de tonnes de déchets par an aux EAU. Tous secteurs confondus, on note environ 10 millions de tonnes de déchets à Abu Dhabi, 8 millions à Dubaï et 3 millions à Sharjah.

Concernant les déchets municipaux, les Emirats sont dans le top 10 des pays qui génèrent le plus de déchets dans le monde (2.2 à 2.5 kilos par jour par habitant contre 1.2 kilos en France). Cet ensemble représente environ 8 millions de tonnes par an sur l’ensemble des Emirats. La plupart de ces déchets finissent dans des décharges municipales ou des dépotoirs, où les déchets organiques génèrent une grande quantité de méthane, un puissant gaz à effet de serre.  Il n’existe aucun tri à Abu Dhabi. On compte quelques centres de tri à Dubaï mais qui ne représentent que 10 % de l’ensemble des déchets municipaux. En revanche, les déchets industriels et commerciaux (issus des industries et des espaces commerciaux) constituent l’essentiel des déchets recyclés : 6 à 7 millions de tonnes par an tous émirats confondus. Ils sont liés à l’évolution de l’activité tertiaire dans le pays et alimentent les centres de tri dans le pays. Ces déchets sont triés et séparés, puis vendus à des négociants qui les revendent en grande partie à l’export pour être réutilisés et transformés en d’autres produits. Les déchets agricoles représentent environ 1,2 Millions de tonnes par an à Abu Dhabi (fermes, palmeraies). Quelques centres de compostage existent à Abu Dhabi. Les déchets dangereux et médicaux issus de l’activité industrielle et notamment pétrolière représentent 300 à 400 000 tonnes à Abu Dhabi, environ 100 000 tonnes à Dubaï et moins de 100 000 tonnes dans le reste du pays. Les déchets médicaux sont les mieux gérés et furent les premiers à être réglementés : on compte deux incinérateurs à Abu Dhabi et un ancien à Dubaï qui est exploité par Dubaï Municipality. Quant aux déchets industriels dangereux, il existe un centre d’enfouissement technique à Dubaï, à Sharjah et un grand centre construit par Adnoc à Ruwaïs. Ce segment est connu pour être plutôt bien organisé. Enfin, il y a également beaucoup d’acteurs sur la collecte des déchets, notamment des entreprises locales, on en compte plus de 10 différents à Abu Dhabi.

Lire la suite...

Evénements sur le même thème

Gratuit

Evènements  • …

Dubai Technology Entrepreneur Campus (Amphithéâtre)

[In French] Club Synergy Dubai

Le "Club SYNERGY" rassemble des entrepreneurs et des représentants de petites et moyennes entreprises présentes à Dubaï et aux Emirats du Nord.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin